Cette semaine Biec vous emmène à Londres !

En tant que maître d’oeuvre, Biec est amené à collaborer régulièrement avec des architectes. Le monde de l’architecture constitue pour nous une source d’inspiration inépuisable.

Peut-être est-ce le retour de la grisaille qui nous a fait penser à Londres ? Toujours est-il qu’aujourd’hui nous vous faisons partager notre intérêt pour les Galeries  Serpentine qui s’y trouvent.

Séparés par le lac Serpentine, ces deux monuments historiques réhabilités (anciens entrepôts de thé pour l’un, de poudre à canon pour l’autre) abritent une architecture contemporaine du monde entier.

Serpentine Gallery

La particularité de ce lieu est d’avoir mis en place une commission, qui choisit chaque année un architecte n’ayant jamais construit au Royaume-Uni, pour y réaliser un pavillon éphémère. Le lieu change ainsi de visage tous les ans grâce au talent d’architectes internationaux.

Serpentine Gallery

C’est Frida Escobedo qui a été désignée pour réaliser le pavillon 2018 : cette architecte mexicaine est la plus jeune qui ait réalisé un pavillon Serpentine. Il s’est ouvert du 15 juin au 07 octobre dernier. Comme vous pourrez le voir sur ces photos, Frida Escobedo a souhaité jouer avec les éléments tels que l’eau, le vent, pour bousculer les perspectives ; elle a ajouté à son projet une dimension temporelle qu’elle a mise en lien avec le méridien de Greenwich, tout proche.

Serpentine Gallery

Après la découverte du talent de Frida Escobedo, et depuis le merveilleux pavillon écologique de l’architecte burkinabé Francis Kéré en 2017, on ne peut que s’enthousiasmer sur les expositions des galeries Serpentine. Vivement le prochain pavillon !

Serpentine Gallery

Lors de votre prochain déplacement outre Manche, profitez d’un moment de sérénité dans le parc de Kensington et allez à la rencontre de l’univers inspirant des Galeries Serpentine.