Une piscine ? Jetez-vous à l’eau !

Vous êtes tenté de vous équiper ? Quelques conseils pour faire le bon choix !

Quel type d’installation ?

  • Enterrée : celle qui présente le plus de choix et de confort, elle est la plus coûteuse. Elle nécessite le dépôt en mairie d’une DP ou, au-delà de 100 m2, d’un PC. Enfin gardez en mémoire qu’il y aura une incidence sur vos impôts fonciers.
ELLE Décoration
  • En kit :à monter soi-même. Bricoleurs only !
ma-psicine-beton.com
  • Semi-enterrée : la solution quand votre terrain est pentu !
Piscine Marinal
  • Hors sol :sans conteste une solution plus économique que la piscine enterrée. Mais si vous pensiez pouvoir vous exonérer d’une déclaration préalable en mairie, sachez qu’au delà de 10 m2 et de 3 mois de présence dans l’année, il faudra tout de même faire une demande d’autorisation.


Les piscines originales

  • Intérieure : Un luxe qui requiert certaines contraintes pour sa bonne utilisation, notamment en termes de traitement de l’humidité ou encore de profondeur du bassin (il faut que les fondations de votre habitation puissent la supporter).

    Chalet Bayrou
  • Naturelle : Pour les amoureux de la nature, elle a l’avantage de ne contenir aucun produit chimique, et sa maintenance est minimum puisque les plantes aquatiques se chargent de son entretien !
Huffpost
  • La mini piscine (en-dessous de 10 mètres) : elle est choisie le plus souvent pour des raisons budgétaires ou d’espace insuffisant. Nul besoin d’autorisation de travaux pour ce modèle.
Marie Claire Maison
  • Le couloir de nage : pour les sportifs, sa longueur 25 m et +, se prête à l’entraînement, tandis que sa petite profondeur, 1.60 m max, facilite l’aquagym.
Côté Maison
  • Le Spa de nage pour un bon compromis entre l’hydrothérapie et la natation : une partie avec des sièges et des buses de massage, une autre de 4 à 10 m consacrée à la nage avec un contre courant (on nage donc sur place).
Endless pools


Qu’en est-il de la sécurité ?

Ne lésinez surtout pas sur la sécurité, en particulier si des enfants vous entourent !

Quatre dispositifs de sécurité sont prévus par la loi : on peut installer une barrière de protection, une alarme d’immersion ou une alarme périmétrique, enfin on peut poser une bâche de sécurité.

Voilà, après ce tour d’horizon il ne vous reste plus qu’à opter pour le modèle qui vous ressemble le plus. N’hésitez pas à solliciter notre Cabinet pour vos projets !